×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture Guides secrets

Les secrets de la Basilique du Sacré-Coeur de Koekelberg

Justin Ducol Justin Ducol

Les secrets de la Basilique du Sacré-Coeur de Koekelberg

Mal aimée par certains bruxellois, qui la jugent déconnectée du centre et souffrant même d’une architecture en forme de pâtisserie (!), la Basilique du Sacré-Coeur de Koekelberg est pourtant l’une des figures clés du patrimoine à Bruxelles. Son style art déco et ses nombreuses anecdotes lui confèrent un esprit ancestral qu’il serait bien dommage de manquer pour les bruxellois comme pour les touristes de passage.

La 5ème plus grande église au monde

Non contente d’être déjà la plus grande basilique de Bruxelles mais aussi la plus grande basilique art déco au monde, elle est aussi la cinquième plus grande église toutes catégories confondues sur la planète ! Avec sa majestueuse coupole centrale de 33 mètres (!) de diamètre située à 93 mètres de hauteur et ses deux tours jumelles rondes, elle rappelle la forme de la Cathédrale Saint-Paul de Londres. 

© Shutterstock

Ses travaux ont duré 65 ans !

Et pour cause : son style architectural a changé en cours de travaux ! À l’origine, le projet aurait dû adopter un esprit néo-gothique imaginé par l’architecte Pierre Langerock. Ses croquis (photo ci-dessous) prévoyaient une basilique de sept tours dont une de 146 mètres de haut ! Au lendemain de la première guerre mondiale, le projet paraît dépassé et trop coûteux : l’architecte gantois Van Huffel reprend le flambeau et propose une église art déco.

© Pierre Langerock / Archives d’Architecture Moderne, Bruxelles

Une vue à 360 degrés sur Bruxelles

Les vues panoramiques accessibles à tous les publics se font rares à Bruxelles. La Basilique de Koekelberg (déjà située sur un haut plateau) est une exception grâce à sa plateforme située à 53 mètres de hauteur d’où les visiteurs peuvent contempler le centre-ville de Bruxelles mais aussi les campagnes du nord et de l’ouest de la ville. Par temps clair, on voit même la Cathédrale Saint-Rombaut de Malines, pourtant située à 25 km !

© Shutterstock

Des sous-sols secrets et un bar restaurant

Êtes-vous déjà entrés dans les sous-sols de la Basilique de Koekelberg ? Dans ces espaces souterrains, cinq salles et un bar restaurant ont été amenagés pour pouvoir recevoir du public. Disponibles sur location, fêtes, réceptions, conférences, spectacles et réunions peuvent s’y dérouler à votre guise. Son bar restaurant Le Basilic propose des spectacles autour du Brésil (reprise en septembre 2020) ainsi qu’un menu varié (et aux nombreuses options végétariennes) composé de spécialités belges

Publicité

© Shutterstock

Une église cinématographique

L’art a tout sa place en la Basilique de Koekelberg. Elle abrite deux musées : le musée des Soeurs Noires (collection d’objets cellites) et le musée d’Art Religieux Moderne (peintures et sculptures d’artistes). En 2008, elle devient même le décor principal du thriller belge “Où est la main de l’homme sans tête” (réalisation : Guillaume et Stéphane Malandrin) avec Cécile de France au casting.

« Où est la main de l’homme sans tête » / © Guillaume et Stéphane Malandrin

Il y a d’autres secrets sur la Basilique de Koekelberg que vous souhaiteriez nous partager ? Faites-le sur notre Instagram en utilisant le hashtag #bruxellessecrete !

📍 La Basilique du Sacré-Coeur de Koekelberg est ouverte en horaires d’été de 08h00 à 18h00 et en horaires d’hiver de 10h00 à 17h00. Métro : Simonis (lignes 2 et 6).

© Photo de couverture : Shutterstock.