×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Incroyable mais vrai : 150 ans plus tard, la Senne va ressortir de terre à Bruxelles !

Justin Ducol Justin Ducol - Journaliste

Incroyable mais vrai : 150 ans plus tard, la Senne va ressortir de terre à Bruxelles !

Approuvé par la Ville de Bruxelles et la Région Bruxelles-Capitale en décembre dernier, le projet Max-sur-Senne envisage pour la première fois de détoiturer des portions de la Senne et de remettre à ciel ouvert une partie de ce fleuve qui traversait autrefois Bruxelles avant son voûtement, il y a tout juste plus de 150 ans.

La Senne (et non la Seine) est une rivière de Belgique puisant sa source à Naast (Hainaut) et rejoignant la Dyle, près de Malines. Sur ses 103 km de distance, elle parcourait autrefois de manière visible le coeur de Bruxelles, autour duquel s’échelonnaient commerces, industries et ateliers vivant au rythme de l’eau. Mais l’insalubrité et la maladie conduisirent les autorités à opérer un voûtement (comprenez : couvrir la rivière et bâtir la ville au-dessus) de la Senne entre 1867 et 1871. Cent-cinquante ans plus tard, un projet envisage de remettre à ciel ouvert une portion de ce cours d’eau à Bruxelles.

OLM Paysagistes / Bureau Studie Jouret / HBAAT architectes / DEDALE

Le projet Max-sur-Senne

Approuvé par la Ville en décembre 2021, le projet Max-sur-Senne a pour but la rénovation du parc Maximilien, zone verte de 9,5 ha située entre Yser et les quais du Canal et accueillant notamment une ferme animalière urbaine. Le projet, qui s’inscrit dans le cadre du Contrat de Rénovation Urbaine Maximilien-Vergote, devrait coûter environ 25 millions d’euros et prévoit une remise à ciel ouvert de 650 mètres continus de la Senne, au coeur d’un quartier aux ambitions vertes et ne cessant de se renouveler (en témoignent le futur de la place Sainctelette et l’ouverture attendue du Kanal).

OLM Paysagistes / Bureau Studie Jouret / HBAAT architectes / DEDALE

« Le plus grand réaménagement » du quartier Nord « depuis les années 1960 »

« Le Quartier Nord va […] connaître le plus grand réaménagement de son espace public depuis les années 1960″, indique la présentation du projet sur bma.brussels. Parmi ses enjeux importants, nous retrouverons « l’ouverture de la Senne, un nouveau bâtiment pour […] la ferme Maximilien, le réaménagement du Boulevard Bolivar [pour une partie dédiée à la mobilité douce] et le carrefour Armateurs ainsi que le réaménagement du parc Maximilien même. »

Publicité

OLM Paysagistes / Bureau Studie Jouret / HBAAT architectes / DEDALE

La rivière au coeur d’un projet alliant récréation et biodiversité

A quoi ressemblera le projet ? Comme l’indique le site, « les pertuis contenant la Senne [seront] conservés, une ouverture en début de parcours étant effectuée afin de laisser la Senne s’échapper et couler dans le parc. » Elle suivra « un cours naturel de l’eau », « un jeu sur les hauteurs et les pentes des pertuis » pour y dévoiler « un paysage […] divers », fait de biodiversité, de pentes douces, de coins récréatifs et d’une ferme (la ferme Maximilien sera déplacée près des logements du Foyer Laekenois).

Vous l’aurez compris : la Senne devrait bientôt retrouver toutes ses lettres de noblesse dans ce quartier en constant renouveau à Bruxelles. Que pensez-vous de ce projet ? Les travaux de Max-sur-Senne devraient débuter à l’horizon 2023 pour une livraison en 2025.

A lire sur Bruxelles Secrète :

20 raisons qui prouvent que Bruxelles va devenir la nouvelle destination européenne incontournable

Nature et Bien-être Top Nouveautés